Carburant et approvisionnements

De SEOW Wiki (FR)

Retour vers l'accueil

Qu'entend-on par "supply"?

Dans SEOW, le terme "supply" désigne tous les matériels, services et intendance nécessaires au maintien en état de combat des unités: carburant, munitions, matériel sanitaire, nourriture, télécommunications, cartes, équipements vestimentaires. Une unité en manque d'approvisionnement s'arrête et devient passive. Si elle reste dans cet état trop longtemps, elle peut même déserter ou se rendre à l'ennemi.

Par convention, l'unité d'approvisionnement est ramenée au litre de carburant. L'approvisionnement maximum d'une unité ne peut dépasser la capacité maximale de son réservoir de carburant. Par exemple, un véhicule blindé Ba-10 a une capacité de 60 litres, sa demande d'approvisionnement ne pourra pas dépassser cette quantité, tandis qu'une bicyclette a une capacité de 12 litres. La liste complète des capacités se trouve dans la table Object_Specifications de SEDB31. Les termes "supply" et "fuel" sont donc synonymes dans SEOW.

Quelles sont les unités consommatrices dans SEOW?

Toutes les unités à chaque instant consomment du carburant qu'elles soient immobiles, en déplacement ou en combat. Même les unités en cours de transport consomment du carburant. La quantité consommée varie bien entendu en fonction de l'activité de l'unité. SEOW calcule et gère jusqu'au dernier litre la consommation de chaque unité. Un bon approvisionnement, à la charge des commandants, est une condition essentielle au déplacement correct des troupes. Il sera donc nécessaire en permanence de transporter des approvisionnements par voie terrestre, maritime ou par air (largages). Faute de quoi, les unités arrêteront leur progression et perdront leurs capacités de combat!

DCSv3.1.0 Gestion du carburant

Le paramétrage de la gestion du carburant s'effectue dans la console DCS, onglet Supply:

TabSupply.jpg

Cliquez sur "Enable Fuel Supply Tracking" si vous souhaitez activer la gestion du carburant.

"Global fuel consumption rate" est un coefficient multiplicateur pour toutes les unités de la campagne. Le réglage normal est 1.

"Supply Conversion Factor" est un coefficient qui permet d'étalonner la base de calcul des approvisionnements exprimés en litres de carburant. Dans l'exemple présenté, un navire qui a une capacité de transport de 32 pourra transporter 32x10000 = 320000 litres de carburant.

"Morale": Deux réglages séparés du moral initial de chaque camp peuvent être choisis. Les valeurs possibles sont: Excellent, Good, Average, Poor, Desperate.

Ce paramètre "Morale" est lié au paramètre "Supply": Si une unité manque d'approvisionnement, son moral va chûter en conséquence d'un niveau à chaque mission. Si cette unité est réapprovisionnée, son moral remontera d'un niveau. La proximité d'autres unités possédant un pouvoir de consolidation de moral (DCA moyen et gros calibre, véhicules de commandement, environnement urbain....) influe sur le moral de l'unité.

Une unité qui atteint un niveau de moral "Desperate" a de fortes chances de déserter ou de se rendre suivant la présence d'unités ennemies aux alentours.


"Fuel Supply Initials": Ce réglage permet d'initialiser les approvisionnements de toutes les unités et infrastructures de la campagne, avec un réglage séparé pour chaque camp.

  • Pour chaque camp il y a un curseur de réglage des réserves initiales de carburant "Fuel Reserves". Ces réserves peuvent être transportées sur la carte en utilisant des transporteurs (navires, véhicules, avions) en respectant leur capacité de chargement. Les pilotes ne peuvent pas "acheter" du carburant!
  • Un réglage est aussi possible pour le remplissage initial de carburant des unités présentes sur la carte. On pourra ainsi limiter le remplissage initial des unités.
  • Un réglage identique s'applique aux infrastructures (Usines, dépôt de fuel) avec un réglage séparé pour chaque camp et les usines neutres.

Voilà, votre initialisation des approvisionnements est terminée, elle sera persistante tout au long de la campagne et non modifiable.

Pour des réglages avancés, il existe une table "Sector_Movement_Cost". Elle spécifie la consommation des unités sol et mer pour chaque secteur en fonction de la saison (été, hiver). Par exemple, à Murmansk les navires consomment 2.5 fois plus en hiver qu'en été. Les concepeteurs de campagne peuvent éditer manuellement ces réglages pour des scénarios particuliers.

Maintenant regardons comment cela est traduit sur la carte de campagne après initialisation:

Modification de l'aspect des icones en fonction de leurs approvisionnements

Voici une vue d'unités russes à Prokhorovka:

ProkhUnitsSupply.jpg

De gauche à droite nous avons 1 train blindé, 1 unité de SU-76 SP Gun, 1 unité de T-70, 1 unité de T-34, 2 colonnes de transport et 1 unité du génie. les différentes couleurs des bordures de ces icônes à la signification suivante:

  • Pas de bordure: Approvisionnement > 30% de sa capacité totale.
  • Bordure orange: Approvisionnement < 30% de sa capacité totale.
  • Bordure blanche: Unité complètement démunie d'approvisionnement.
  • Bordure verte: Unité avec une capacité d'influence de moral capable de "remonter" le moral des unités présentes dans son périmètre d'acquisition.

La bordure orange s'épaissit au fur et à mesure que l'approvisionnement de l'unité décroit.

Voici le menu contextuel de l'unité de SU-76 (Bordure orange):

ProkhSU76TT.jpg

Quand la gestion carburant est activée, nous voyons pour chaque unité son % d'approvisionnement, son autonomie en km et son niveau de moral.

On peut comparer avec celui de l'unité de T-70 (Bordure blanche):

ProkhT70TT.jpg

Cette unité est "à sec" et est donc immobilisée, il lui faudra 4x480 = 1920 litres pour refaire les pleins. Son moral est sur "average" (moyen) elle pourra tenir encore 2 missions avant de probablement déserter.

Enfin, pour la colonne de véhicules:

ProkhSupplyColumnTT.jpg

Nous voyons que son facteur d'influence sur le moral est de +1, ce qui signifie qu'elle ajoutera 1 niveau de moral à toutes les unités proches à la fin de chaque mission. Elle possède 70% de sa capacité maximale. En tant que transporteur, elle peut être chargée de 8 points de charges soit l'équivalent de 80000 litres de carburant. Actuellement elle ne transporte rien.

Cette fonctionnalité d'affichage s'applique à toutes les unités terrestres et maritimes. Les avions n'affichent pas de bordures différentes puisque leur approvisionnement est effectué à chaque départ de mission: Le carburant des avions est pris sur les stocks de leur base de façon automatique. En cas de pénurie de carburant sur la base, les appareils ne seront peut-être remplis que partiellement ou dans le pire des cas, le vol programmé sera annulé. Un message dans le briefing de la mission en informera les commandants.

Transporter et décharger des approvisionnements "Freight"

Les commandants devront être attentifs au niveau d'approvisionnement de leurs unités et de leurs bases aériennes. Les approvisionnements peuvent se faire par la voie aérienne, par mer ou par véhicules terrestres.

Regardons d'abord un approvisionnement par air.

Utilisez l'outil "Freight Tool", choisissez votre avion cargo par exemple, 1 Ju-52 (1 seul avion pour une opération de largage, de 1 à 4 avions pour un transfert). Choisissez de charger du carburant à partir des réserves de la base et cliquez sur "Load Selected Freight". Modifiez au besoin la quantité puis validez.

ProkhJU52Freight.jpg

Après rafraichissement de la carte, le menu contextuel du Ju-52 montre son chargement. Vous pouvez maintenant utiliser cet avion pour un ordre de largage (S= Supply) n'importe où sur la carte. Dans le cas de plusieurs avions chargés, vous pourrez les envoyer sur une autre base (transfert) où le carburant pourra ensuite être déchargé.

Indication d'un largage réussi:

ProkhSD.jpg

Une fois au sol, les largages sont représentés dans le jeu par des fûts de carburant et peuvent être détruits par une action militaire, mais chaque camp peut les utiliser. Un largage ennemi peut devenir intéressant pour son propre camp au cours de l'évolution de la campagne.

Toute unité qui s'approche de ce dépôt de carburant (périmètre d'acquisition) pourra l'utiliser et refaire le plein.

Ces dépôts de carburant peuvent à nouveau être chargés et déplacés ailleurs par d'autres unités. Les transporteurs terrestres peuvent se charger à partir de citernes de carburant, bases aériennes, et points de largage. Les navires cargo peuvent se charger à patir des citernes de carburant.

Les unités terrestres font le plein de façon automatique auprès des citernes de carburant, bases aériennes, des points de largage et des points de renfort. Les navires auprès des points de largage, des citernes de carburant et des autres navires cargo.

Consommation des avions

Comme mentionné précédemment les avions s'approvisionnent sur leurs bases aériennes. Si l'option "Enforce_Aircraft_Loadouts" n'est pas cochée, les pilotes humains peuvent choisir leur emport carburant. SEOW calculera le carburant pris par les pilotes (les réservoirs largables sont aussi pris en compte) et le déduira des réserves base. Si la base n'a plus de carburant, l'entête du menu contextuel de la base deviendra blanc et TOUS les vols de cette base resteront au sol en attendant un réapprovisionnement. En voici un exemple:

ProkhStariy.jpg

Les unités terrestres qui transportent leur propre carburant sont encore actives alors que les avions sont immobilisés. Le statut "ready" signifie qu'ils sont prêts à voler s'ils sont réapprovisionnés.

Deux modes de consommation: Unités mobiles ou stationnaires

Comme les avions, toutes les unités ont deux états possibles, mobiles ou stationnaires. Les unités mobiles consomment plus de carburant que lorsqu'elles sont arrêtées.

Consommation des unités stationnaires

SEOW calcule la consommation en utilisant la table suivante:

Type d'unité: Pourcentage de consommation par mission
Artillerie: 10%
Unité du Génie: 10%
Avions: 5%
Navires: 3%
Blindés: 15%
Véhicules: 10%
Autres: 3%

Par exemple, un PzIIG a une capacité de 320 litres, il consommera en restant sur place 0.15*320 = 48 litres pendant la mission. Cela peut sembler beaucoup, mais souvenez-vous que le carburant simule TOUS les approvisionnements d'une unité, nourriture, munitions, médicaments, carburant... De plus SEOW ne peut pas savoir si cette unité a été engagée durant la mission sauf si elle a détruit une cible ou a été détruite, ce char a peut-être tiré sur des attaquants et consommé des munitions, ce réglage en tient compte.

Ce paramètre peut aussi être réglé au départ avec le curseur "Global Fuel Consumption Rate" (voir plus haut).

Consommation des unités mobiles

Lorsqu'une unité a effectué un déplacement, SEOW calcule son kilométrage en l'exprimant comme une fraction de son autonomie totale et déduit sa consommation de son approvisionnement.

Par exemple un M8 Greyhound a une capacité de 150 litres et une autonomie de 200 km. Supposons que son réservoir était plein au départ de la mission et qu'il a parcouru 20km. Ces 20 km représentent 10% de son autonomie, SEOW considérera qu'il a donc consommé 10% de ses réserves c'est à dire 15 litres. A la fin de la mission, SEOW ajustera son réservoir à 150-15=135 litres (90%). La valeur de "Global Fuel Consumption Rate" est aussi appliquée et si elle est de 1.0, alors il restera 135 litres dans son réservoir. Si elle est de 2.0, il aura consommé 30 litres et il lui restera 120 litres.

Réglages avancés des consommations

Les valeurs de consommation dépendent de la carte, de la saison. Ces paramètres sont initialisés dans la table "Sector_Movement_Cost". Ces coefficients peuvent être édités pour par exemple, créer un déséquilibre volontaire par camp: Dans une campagne d'hiver Stalingrad, il est tout à fait possible de considérer que les forces de l'Axe consomment 2 fois plus que les troupes russes.

Comment réapprovisionner une unité ?

(A partir de la version 3.1.0 du DCS)

Il y a 2 manières de faire :

  • Déplacer l'unité en question vers un dépôt
  • Déplacer une unité de réapprovisionnement vers l'unité en question.

1) Déplacer l'unité vers un dépôt

Pour une unité terrestre (par exemple une section), vous devez la déplacer de manière à l'amener à proximité (dans le rayon de contrôle de l'unité) du dépôt afin de lui permettre de commencer son réapprovisionnement. L'unité recherchera alors les ressources disponibles dans les dépôts accessibles en respectant l'ordre de priorité suivant :

  • Les largages aériens
  • Les unités de transport de frêt
  • Les dépôts de carburant (raffinerie)
  • Les aérodromes
  • Les points de renfort (réserves hors carte)
  • Les propres ressources logistiques transportées par l'unité elle-même

Votre unité terrestre pourra alors utiliser plusieurs ressources dans cet ordre en fonction des besoins du moment.

Pour une unité navale (comme une flotille), vous devez la déplacer de manière à l'amener dans un rayon de 10 km autour d'un dépôt. Votre flotille pourra alors commencer son réapprovisionnement en recherchant par ordre de priorité :

  • Les dépôt de carburant (raffinerie)
  • Les navires ravitailleurs

Les unités navales peuvent être classées selon 2 catégories. Les grosses unités (ou "Capital Ship") ont une capacité d'emport > 100 000 litres, sinon, ce sont des unités "normales". Les navires, spécialement les grosses unités, nécessitant généralement une logistique importante pour leur approvisionnement, les unités navales ne pourront ravitailler que sous certaines conditions en fonction de leur classification :

  • Si l'unité est un navire "normal", le réapprovisionnement est fait à sa capacité maximum... dans la mesure du possible ! (comme les unités terrestres).
  • Par contre, les grosses unités navales ne peuvent se ravitailler que si leur réserve en soute est inférieur à 20% de leur capacité maximum d'emport. Même dans ces conditions, ils ne peuvent embarquer qu'une quantité limitée. Pour les gros bâtiments, on ne pourra pas lui fournir plus de 5% de sa capacité maximale d'emport, et ce pour chaque tour de jeu.

Prenons un exemple : Le Tirpitz (pouvant embarquer 8,4 millions de litres de carburant !) est à quai à proximité d'une raffinerie. En début d'un tour de jeu (une mission), ses soutes contiennent 1 764 000 litres de carburant (soit 21% de ses capacités d'emport maximum). Lors de la mission qui va se jouer, le Tirpitz consomme une quantité correspondant à 3% de sa capacité d'emport soti 252 000 litres (8 400 000 x 0,03). A la fin de la mission il lui reste donc 1 512 000 litres de carburant (1 764 000 - 252 000), soit 18% de la capacité d'emport maximum. Il peut donc ravitailler, son niveau étant en dessous des 20%. Cependant, le Tirpitz ne pourra demander que 420 000 litres de carburant (0.05 x 8 400 000) et ce, par mission. A supposer que la raffinerie puisse mettre à disposition cette quantité, le Tirpitz dispose en fin de mission suivante de 1 932 000 litres (1 764 000 - 252 000 + 420 000), soit 23 % de la capacité maximum d'emport.

Vous voyez que réaprovisionner de grand bâtiments de guerre peut prendre facilement une vingtaine d'heures ! Soyez donc prudent lorsque vous utilisez de type d'unité et choisissez bien les emplacements de mouillage qui devraient se trouver dans l'idéal à moins de 10 km d'une raffinerie...

Rappelez-vous aussi que les navires peuvent aussi réapprovisionner des dépôts de carburant. (Vérifiez s'ils le peuvent pour les bases aériennes quand celles-ci sont très proches des côtes)


2) Déplacer la source de renfort vers l'unité en question

C'est une manipulation finalement assez simple. Vous pouvez ordonner aux transports de laisser l'approvisionnement à proximité (rayon de contrôle) de(s) unité(s) que vous souhaitez réapprovisionner (comme pour les unités terrestres). Les largages aéroportés sont possibles... mais généralement, les navires n'ont pas la possibilité de ravitailler n'importe où. Rappeler vous aussi que les largages aéroportés sont disponibles à toute unité... même ennemie, si elle les découvre !


Comment réapprovisionner une base aérienne ?

La manière la plus rapide est d'envoyer un transport groupé (4 appareils) contenant du carburant vers la base. Dès qu'il atterri, le carburant pourra être déchargé... et disponible pour la prochaine mission. Ce type de vol est permis même si les réserves de carburant de la base sont à zéro...

Le transport avec la fonction supply est moins efficace car elle ne mobilise qu'un seul avion. Quant au transport par voie terrestre, il est possible mais beaucoup plus lent.


Le transport de frêt

Charger ou décharger du frêt (carburant ou unité terrestre ou même avions) se réalise avec la commande "Freight". Les unités à charger disponibles dans le rayon de 3 km apparaissent au dessous du transporteur. Le chargement ne pourra dépasser la capacité du transporteur.

Lors du chargement d'une escadrille de 4 avions, le montant de carburant chargeable sera divisé par 4. Exemple: 4 x C47 avec capacité de 2 soit 20000 litres pourraient théoriquement emporter 80000 litres. Mais SEOW n'attribuera dans un 1er temps que 5000 litres à chaque appareil car la limitation de 2 s'applique à toute l'escadrille. Pour compléter le chargement il suffira de répéter plusieurs fois l'opération.

Rappel: Pour un vol de "supply" (largage de carburant uniquement) un seul appareil doit être programmé.

Comment réapprovisionner une unité aérienne ?

Les unités aériennes ont besoin d'être réarmées et réapprovisionnées en carburant après chaque vol. Si l'option DCS "Enable Aircraft Refit Delay" a été activée, les avions ne seront pas disponibles immédiatement après une mission. Le temps nécessaire pour ces opérations est variable selon le type d'avion. Pendant toute cette période, si vous tentez d'utiliser cet avion, un message vous informe qu'il n'est pas disponible. Pour plus de détails sur ces aspects en fonction des avions, voir Délais Réarmement et Capacité Photos


Traduction initiale : PA-Dore 2008, mises à jour C6_Dore 2008 - 2014