Planifier une mission aérienne

De SEOW Wiki (FR)

Retour vers l'accueil

Programmer un vol de mission (commandant)

Pour planifier une mission, sélectionnez le bouton "Create New" à gauche de la carte. Trois listes déroulantes apparaissent alors pour les prochaines étapes. La première liste vous permet de sélectionner l'unité pour laquelle vous souhaitez planifier un vol.

ATTENTION ! : La disponibilité des appareilss dépend de plusieurs facteurs:

  • Si l'option "réarmement" a été activée dans la console DCS, les appareils auront besoin d'un temps variable pour se réapprovisionner, se réarmer et faire le plein de carburant. Ce délai est court (1 heure) pour les chasseurs mais peut être beaucoup plus long pour certains gros bombardiers (jusqu'à 4 heures).
  • Si l'option précédente a été désactivée, la disponibilité des appareils est immédiate, sauf problème de réserves carburant insuffisantes sur la base ou base non opérationnelle à cause d'une attaque ennemie. (Si l'option "Autoriser décollage sous le feu ennemi" a été activée).

Maintenant, sélectionnez une unité.
Cette unité sera alors entourée d'un bord noir épaissi. Si vous n'êtes pas sûr d'avoir sélectionné la bonne unité, vous pouvez en re-sélectionner une autre dans la liste déroulante. Si l'unité que vous voulez, n'est pas disponible dans la liste ou qu'il n'y a tout simplement pas d'unité disponible, cela peut venir de 2 raisons:

  • La première est que l'unité que vous souhaitez sélectionner ne se trouve pas dans le secteur actuellement affiché à l'écran (car seules les unités du secteur en cours d'affichage sont disponibles dans la liste). Si vous voulez voir toutes les unités disponibles, changez de secteur en cliquant sur le lien situé juste en dessous du briefing des objectifs en haut à gauche des secteurs. Le secteur sélectionné s'affichera alors.
  • L'autre raison est que, si vous êtes en affichage tout secteur (la carte entière), c'est que vous n'avez pas d'unité disponible pour cette tranche horaire. Si les unités, pour une raison ou une autre, ne sont pas disponibles pour 1 heure ou plus, elles ne seront pas sélectionnables jusqu'à ce que ce temps soit écoulé. Vous ne pourrez donc pas affecter une mission à une unité tant que celle-ci n'est pas réarmée et réapprovisionnée ou que, pour les unités au sol ou navale, qu'elles aient terminé leurs mouvements à cette heure.

Vous pouvez maintenant sélectionner le nombre d'appareils qui participeront à la mission. Ce nombre peut être compris entre 1 et 4 et dépend du nombre d'avions opérationnels pour cette escarille.

A propos des missions de reconnaissance (R = Reconnaissance) ou de largage de carburant (S = Supply):

Si vous planifiez un vol de reconnaissance ou de supply, un seul appareil de l'unité sera utilisé pour ce vol. Depuis les dernières versions de SEOW, les humains peuvent également effectuer ces vols. Vous pouvez bien entendu planifier plusieurs missions de reconnaissance, mais seulement un seul avion de chaque unité sélectionnée prendra part au vol et aucun autre appareil de cette unité (s'il en existe) ne pourra participer à d'autres missions tant que l'avion parti en mission n'est pas réarmé et réapprovisionné, indépendamment du résultat de la mission. En d'autres termes, si vous avez une unité composée de quatre B-25 et que vous souhaitez affecter un vol de reconnaissance avec cette unité, un seul B-25 participera et les trois autres ne pourront pas voler.
Une fois la mission faite (sous réserve que l'appareil affecté à la mission revienne, sinon, l'unité ne sera plus composée que de trois B-25), tous les appareils de l'unité devront réarmer et réapprovisionner avant d'être à nouveau disponibles pour une autre mission, ceci dans le cas où l'option "Réarmement" est active.

Utiliser moins de 4 appareils

Si vous utilisez moins de quatre appareils pour une mission, à supposer que vous ayez quatre appareils pour cette unité, les quatre appareils ne seront donc plus disponibles jusqu'au réarmement et réapprovisionnement de ceux (ou celui) ayant participé(s) à la mission programmée.

La dernière liste permet enfin de planifier l'heure à laquelle la mission doit commencer. Si vous voulez que la planification de la mission soit effective lors de la prochaine génération de mission, vous pouvez sélectionner "Immediate Launch". La capacité du planificateur permettent de retarder les missions jusqu'à 24 heures ! Mais il faut être prudent avec la programmation d'ordres décalés: Les ordres seront sans objet si le ou les avions sont détruits dans la mission précédente.

Méthode pour tracer la mission

La méthode suivante n'est la seule pour mettre en place mission aérienne, mais ce moyen permettra de travailler consciencieusement.

Une fois que l'heure de la mission est réglée, la liste des waypoints apparaît. Pour les avions, le premier waypoint est(takeoff) pour décollage. A présent, cliquez sur la carte à l'endroit où vous souhaitez voir le prochain waypoint du vol. Continuez à tracer la route jusqu'à ce que tous les waypoints, incluant la base de destination, soient tracés.

Si la mission est une attaque au sol, assurez vous qu'un des waypoints passe au dessus de la cible. Les cibles peuvent être, soit des usines, des ponts, des terrains d'aviation, des unités ou objets terrestres.

Sur la carte, les unités terrestres sont représentées pour des symbôles. Déplacez le pointeur de la souris au dessus de ces unités pour afficher les informations de détail sur cette unité. Elles sont alors affichées dans une info-bulle. Certaines unités peuvent être affichées comme n'étant pas identifiées ou voir afficher des informations incomplètes concernant cette unité. Un point d'interrogation apparaît alors.

Assurez-vous qu'il y ait au moins 3 waypoints avant une attaque au sol (n'incluant pas la cible au sol ou le point de décollage) et au moins 3 waypoints après l'attaque au sol avant l'atterrissage (donc un minimum de 9 waypoints). C'est une restriction du moteur d'IL-2. Pour les missions aériennes "normales", seuls 3 waypoints sont nécessaires n'incluant ni le point d'atterrissage ni celui du décollage (donc 5 waypoints minimum).
Faites aussi attention à avoir assez de distance entre les points pour faire la montée si vous souhaitez prendre de l'altitude. Plus vous voudrez prendre de l'altitude, plus vous aurez besoin de définir de waypoints. Utiliser un 1 waypoint par tranche de 500 mètres de montée semble un bon compromis.

Si vous faites une erreur en définissant un waypoint, cliquez sur le bouton droit (hors du secteur de carte). Un menu contextuel contenant une liste d'action apparaît alors. Soit vous sélectionnez "Reject Latest Waypoint" pour supprimer le dernier waypoint déposé, soit vous sélectionnez "Reject all Waypoints" pour supprimer l'ensemble des waypoints déjà placés depuis le début pour cette mission (voir Figure 13 - Menu contextuelle des missions aériennes).

Une fois que vous êtes satisfait du placement de vos waypoints, il est temps de paramétrer l'altitude de chacun de ceux-ci. Les caractéristiques des waypoints sont affichées dans le panel de gauche. En fonction du nombre de waypoints que vous avez définis, il sera peut être nécessaire de faire défiler la liste pour voir les caractéristiques de votre premier waypoint. Il y a 5 types d'informations affichées pour chaque waypoint:

  • Dist (Distance) "la distance"
  • ETA (Estimated Time of Arrival) "l'heure d'arrivée estimée"
  • Speed "la vitesse"
  • Alt (Altitude) "l'altitude"
  • Task "l'action"

A partir du deuxième waypoint, cliquez sur "Alt number" Une fenêtre va s'afficher pour vous permettre de saisir l'altitude désirée. SEOW règle par défaut l'altitude suivant le réglage choisi dans le DCS (plafond ou altitude de vitesse maximum) pour un way-point intermédiaire. Entrez alors l'altitude et validez.

Vous pourriez alors avoir un message vous indiquant de changer l'altitude dans le cas d'une valeur trop extrême pour ce vol. L'interface recalculera alors une altitude à votre place.

Rappelez-vous de vérifier qu'il y a assez de waypoints pour permettre les changements d'altitude souhaités. Faites le tour de vos waypoints afin de fixer les altitudes de vos avions. Il est nécessaire que l'altitude soit basse à proximité des terrains d'aviation pour que les IA puissent atterrir correctement. De même, comme dans IL2, les way-points avant une attaque au sol devront respecter un alignement et une altitude réalistes.

Pour chaque waypoint, vous pouvez aussi définir la vitesse que doit avoir le vol à ce point. Cela peut être utile de la combiner avec l'altitude. En ajustant les vitesses des avions, il est possible de synchroniser l'arrivée de différents vols sur une cible à partir de différentes directions et d'altitude.

Maintenant, passons aux différentes tà¢ches réalisables. Si votre mission comprend une attaque au sol ou une reconnaissance, il est nécessaire de l'indiquer aux waypoints placés aux endroits correspondants. Chaque waypoint ne peut se voir affecter qu'une seule tà¢che parmi les suivantes (abréviation des tà¢ches (R,G,L,W,F) :

"(R)" L'appareil (IA ou humain) prend une photo de la zone délimitée dans le cercle de reconnaissance. Plus l'altitude est haute et plus la zone photographiée sera étendue. En contrepartie, plus l'altitude sera importante, moins l'image sera précise. En fonction du type d'appareil utilisé pour la mission et donc de sa capacité à faire un certain nombre de photos, vous pouvez définir un ou plusieurs waypoints de prise de photos. Si on prend par exemple le B25, il permet de prendre 10 photos, vous pouvez donc définir jusqu'à 10 waypoints de reconnaissance pour ce vol. La photo par humain se prend en actionnant les saumons d'ailes.

(Info-Bulle sur la capacité de Reconnaissance)

"(G))round Attack (Attaque au sol)" Vous ne pouvez définir qu'un seul waypoint d'attaque au sol par vol et il faut toujours placer ce waypoint à proximité directe de la cible choisie. Si une seule cible est disponible dans ce périmètre, elle sera immédiatement sélectionnée. Dans le cas contraire où plusieurs cibles seraient possibles, vous devrez préciser le choix au moment de finaliser la planification de ce vol. Si le pourcentage de reconnaissance de la cible est trop faible, SEOW vous l'indiquera et vous proposera une "Recherche locale" ce que les IA auront beaucoup de mal à réaliser! Donc, à réserver de préférence aux vols humains. Les ponts, les usines et les dépôts de carburant sont en revanche très bien identifiés par les IA et ils réussissent très bien ce genre d'attaque. En cas d'attaque au sol par les IA d'une cible mal identifiée, il est fort probable qu'ils ne la trouveront pas et iront frapper le pont le plus proche!

"(L))and (Atterrissage)" Ce waypoint désigne le point d'atterrissage du vol. Il faut toujours s'assurer que ce waypoint soit placé sur un site recevable pour l'unité. Actuellement, seuls les terrains d'aviation ou les porte-avions placés sur la carte peuvent être considérés comme un site valide pour les atterrissages. Les vols de reconnaissance et supply doivent obligatoirement atterrir sur leur base de départ.

"(W))ithdraw (retrait)" Ce waypoint est utilisé pour permettre à une unité affectée à un secteur de rejoindre les unités en réserve. Le seul emplacement valide pour définir ce type de waypoint est un point de zone de retrait située sur la carte correspondant à la catégorie de l'unité à retirer. Pour voir l'emplacement de ces points de retrait, il faut ouvrir le menu contextuelle de la carte (clic droit) et faire la sélection "Toggle Supply/Withdraw Icons". A proximité des bords de la carte, apparaîtra alors une série d'icônes. Pour donner un ordre de retrait à une unité, le dernier waypoint du vol doit se situer sur un de ces points de retrait. Cette unité est alors ajoutée en réserve et sera disponible pour des renforts ultérieurs, mais aprà¨s le temps nécessaire à son réarmement et au réapprovisionnement en carburant. Pour plus d'informations sur les retraits d'unité voir : 4.1.3 Les retraits

"(F))ly (vol)" C'est le type d'action par défaut d'un waypoint aérien. L'avion est automatiquement défini comme en vol entre 2 waypoints avec les paramà¨tres de vitesse et d'altitude nécessaire et pouvant être supportés par le type de l'appareil utilisé. La réaction des IA face à ces waypoints pourra varier en fonction des paramètres de la simulation et du niveau d'expérience affecté aux pilotes IA.

"(S))upply (largage approvisionnements)" Un seul appareil de transport doit être utilisé pour larguer du ravitaillement par voie aérienne. Un largage réussi apparaîtra sous forme d'icône dans la mission suivante et pourra être utilisé par les 2 camps pour ravitailler leurs troupes. Les humains peuvent effectuer un largage en actionnant une fois leurs saumons d'aile au point choisi.

"(P))ropaganda (largage tracts)" Un seul appareil de transport peut être utilisé. Un largage de tracts réussi aura pour effet de diminuer le moral des troupes ennemies situées dans son rayon d'action. Les humains pourront larguer en actionnant une fois leurs saumons d'aile.

"(A))Paratrooper (A)ssault (Troupes d'assaut parachûtées)" De la même façon que pour les autres largages, si l'avion a été chargé en unités parachûtables, un largage en territoire ennemi pourra être effectué. Certains appareils de transport ont déjà des emports parachûtistes, n'hésitez pas à les larguer en même temps (touche bombe) mais pensez à actionner aussi vos saumons d'ailes pour envoyer l'ordre A

Après qu'un waypoint d'atterrissage ait été défini, d'autres options apparaissent alors en dessous des informations propres au point d'atterrissage dans la partie gauche de la fenêtre prinicipale :

Finaliser la mission aérienne

(Figure 12 : Information pour finaliser une mission aérienne)

Vous pouvez voir les différentes options possibles (voir Figure 12). Des informations générales sont aussi données comme la base d'origine et de destination du vol, l'heure de décollage et le temps de vol estimé jusqu'à l'atterrissage ainsi que le nombre d'appareil participant à la mission.

Choix d'une cible

Lorsqu'une action d'attaque au sol est programmée sur un des waypoints (à patir du WP4), il est possible que plusieurs cibles soient disponibles à cet endroit de l'attaque. C'est dans cette partie que vous sélectionnez plus précisément la cible du vol. Si vous n'avez pas de renseignement sur les unités ennemies ou s'il n'y a pas de pont ou de cible industrielle dans la zone, vous allez devoir faire une recherche locale en sélectionnant "Local Search". Mais attention car les ponts et les usines sont parfaitement repérés par les IA et si vous souhaitez attaquer une unité sol dont le % de reconnaissance est faible, il est probable que l'IA en "recherche locale" attaquera le 1er pont ou usine à proximité, ce qui n'est peut-être pas le résultat recherché!

L'emport

Vous pouvez aussi définir l'emport par défaut des appareils de la mission. Cliquez sur la liste déroulante pour afficher la liste des emports disponibles en fonction du modèle et de l'année de l'appareil choisi pour le vol. Il n'y a pas de vérification de cohérence sur la sélection de l'armement par rapport à la cible choisie. C'est à dire qu'il est tout à fait possible de prendre des torpilles pour attaquer une base aérienne ! C'est à vous de vous assurer du choix approprié pour traiter la cible choisie. Les joueurs ont la liberté de changer l'emport par défaut avant le début de la mission si le paramètre "Enforce Aircraft Load" n'a pas été coché lors de l'initialisation de la campagne.

L'escorte

Enfin, vous pouvez assigner une escorte à votre mission d'attaque au sol. Cliquez sur la liste déroulante "Escort" pour afficher l'ensemble des avions disponibles pour cette mission. Cette liste n'affiche que les appareils du secteur de la carte qui est sélectionné. L'escorte pourra être réglée sur tout le parcours ou simplement entre certains way-points. La programmation d'un vol avec escorte est un moyen simple de créer rapidement un ordre de mission aérienne pour 8 avions en quelques clics.

Etape pour finaliser toute mission aérienne

Si le vol est une mission de combat, vous réglez l'emport de la même manière que pour les missions d'attaque au sol. Pour les vols de reconnaissance, l'emport n'a pas d'influence sur la mission mais en cas de vol humain, il peut être judicieux de programmer une mission à double objectif: Reconnaissance + attaque au sol.

Juste sous les informations du waypoint d'atterrissage, il y a les textes de titre et de briefing du vol. (voir Figure 12 "Information pour finaliser une mission aérienne". Si vous cliquez sur "Enter briefing text here", une fenêtre contextuelle apparaîtra. Vous pouvez alors saisir les instructions détaillées du vol jusqu'à concurrence de 1024 caractères.

Dans la mesure du possible, évitez d'utiliser les caractères spéciaux. Ces instructions seront intégrées dans le briefing disponible aux pilotes amis avant de débuter le vol de cette mission. Ces briefings sont visualisables, soit par le bouton des missions planifiées (voir 4.2.2 "Visionner les missions", soit par les briefings présentés dans la zone de briefing IL2 précédant tout début de mission. Ces briefings sont intégrés aux informations générées par le générateur DCS (Dynamic Campaign System) et chargés au moment de lancer la mission. Le texte du titre peut être adapté de la même manière.

Une fois que vous êtes satisfait de votre programmation, cliquez sur le bouton droit de la souris à partir de la carte. Le menu suivant apparaît alors :

(Menu contextuel des missions aériennes)

Ce menu propose toutes les commandes d'actions disponibles sur un secteur et quelques commandes particulières.

Vous pouvez paramétrer vos waypoints par l'intermédiaire de ce menu mais il est sans doute plus pratique de procéder de la manière décrite précédemment. Comme cela à été dit, ce menu permet de supprimer le dernier waypoint ou l'ensemble ce ceux déjà programmés. Les waypoints supprimés individuellement ne peuvent l'être qu'en commençant par le dernier positionné et ainsi de suite jusqu'au premier. Vous pouvez aussi utiliser ce menu pour paramétrer les actions à affecter à vos waypoints dans la mesure où ces actions s'appliquent toujours au waypoint en cours de sélection.

Le choix surligné en jaune "Finalise Mission Orders" (finalise les ordres de mission) est la dernière étape dans le processus de création du vol une fois sélectionné la quantité de carburant à emporter.

A ce propos, il arrive quelquefois que, aprà¨s avoir finalisé votre mission, l'emport de carburant soit remis à 50% indépendamment d'un réglage précédent différent de ce paramètre. Initialisez l'emport de carburant avec le bouton tout en bas du panel de gauche de la fenêtre principale. Cliquez sur le bouton "Commit Mission" pour que votre vol soit sauvegardé. Appuyez sur le bouton "Return to mission planer" pour venir à la carte.

Annulation d'une mission

Si vous voulez annuler le processus de création d'une mission pour en créer une nouvelle, il faut simplement cliquer sur le bouton "refresh" qui se trouve dans le panel de gauche.

Si vous voulez annuler une mission déjà programmée, une autre manière de faire (en vous assurant que le secteur de carte en cours d'affichage contient bien l'unité définie pour le vol que vous voulez supprimer), est de cliquez sur le bouton "Scheduled Missions". Une liste apparaît alors dans le panel de gauche.

Cliquez sur la case à cocher de l'unité en question permettant d'afficher les waypoints correspondant sur la carte. Au dessus de cette liste, il y a 2 boutons : "Cancel All" (annuler tout) et "Cancel Selected" (annuler la sélection).

Pour annuler toutes les missions, cliquez sur "Cancel All". Pour annuler uniquement les missions que vous avez cochées dans la liste, cliquez sur "Cancel Selected".
Vous devrez confirmer l'annulation et si vous répondez par "Yes", la ou les mission(s) sélectionné(es) sera(seront) supprimé(es). Dans ce cas, les unités des missions annulées deviennent à nouveau immédiatement disponibles à l'utilisation.

Conseils de planification d'une mission

  • En faisant votre planification, gardez toujours en tête les conditions initiales de victoire.
  • Repérez les forces et les faiblesses de votre ennemi. Ne pas hésiter à tirer parti d'une erreur de l'adversaire.
  • Tâchez de faire rentrer vivants vos pilotes ! Ne faites pas d'attaque suicide tant que vous n'êtes pas certain d'achever vos objectifs de victoire.
  • Restez imprévisibles: Changez la route suivie et l'altitude si vous attaquez la même cible sur plusieurs missions consécutives.
  • Faites certains vols de reconnaissance avec des joueurs humains car vos pilotes pourront ramener les 3 informations essentielles sur les contacts ennemis : Leurs destination, leurs modèle et leurs propres cibles. Vous pourrez utiliser ces informations au moment de définir la planification de l'ensemble de vos missions !
  • Ne planifiez pas trop de missions. Quand vous jouez les missions on-line, il faut évaluer la puissance moyenne des équipements utilisés par l'ensemble des joueurs. Avec un nombre élevé d'objets en déplacement, le niveau de rafraîchissement des images du jeu pourrait tomber jusqu'à quelques fps (fps : frame per seconde). Cela est dû autant à la puissance des PC utilisés qu'à la qualité du réseau qui les relie entre eux. Parmi la communauté, un consensus général indique qu'il ne faut pas dépasser 25 à 30 missions par camp planifiées par mission/heure de jeu.
  • Sachez quels sont les appareils uniquement utilisables par les IA. Si vous spécifiez un vol IA, il n'y a pas besoin de fournir un briefing et cette information n'est pas générée par le DCS..
  • De temps en temps, en posant des waypoints, le clic gauche sur la carte ne produit par un waypoint! Essayez alors de cliquer avec le bouton droit sur la carte pour faire apparaître le menu contextuel de la carte. Faites disparaître ensuite le menu et réessayez le placer à nouveau votre waypoint. Si cela ne fonctionne toujours pas, cliquez sur le bouton de "refresh" et recommencez !

Ordre des appareils sur piste

Quelque soit l'ordre de programmation des appareils sur une base, ceux-ci seront placés au décollage dans l'ordre alphabétique des escadrilles.

Ceci peut être gênant, en particulier pour les bombardiers qui peuvent se retrouver devant les chasseurs et n'avoir qu'une longueur de piste réduite pour décoller.

Prenons un premier exemple:

Supposons que vous souhaitiez faire décoller de la même base 4 x IL-4, 1 x U2VS de reconnaissance et 4 x Yak1. Pour obtenir un ordre correct (Yak1, U2VS puis IL-4) il faudra que les escadrilles soient par exemple les suivantes:

* YAK1 : 11th IAP
* U2VS : 12th IAP
* IL-4 : 6th BAP


Voici un deuxième exemple plus complexe:

Supposons que vous souhaitiez faire décoller de la même base 4 x YAK1, 1 x TB3SPB et 2 x I-16SPB. Vous souhaitez que les I-16SPB soient pilotés par des humains et aient le temps de s'accrocher au TB3SPB qui est lui, piloté par l'IA.

Pour obtenir un ordre correct (4 x YAK1, 1 x TB3SPB puis 2 x I-16SPB) il faudra que les escadrilles soient par exemple les suivantes:

*YAK1: 11th IAP
*TB3SPB: 9th BAP VVS
*I-16SPB: 9th IAP VVS


Alors le TB3SPB ne décollera pas immédiatement, attendant que les 4 x YAK1 libèrent la piste, laissant le temps aux 2 pilotes humains d'accrocher leur I-16SPB au TB3SPB qui se trouve juste devant eux.


Ceci est donc à prendre en compte au niveau de la création du Template de campagne.


Traduction initiale : PA-Dore 2008, mises à jour C6_Dore 2008 - 2014