Reconnaissance dynamique

De SEOW Wiki (FR)

Retour vers l'accueil

Elément fondamental dans un conflit armé, les principes liés à la reconnaissance n'ont pas été oubliés. Au contraire, c'est un des points clé du jeu qu'il faudra maîtriser si on souhaite réussir ses attaques sur l'adversaire, les appareils IA en particulier ne pourront réussir des frappes sol que si le pourcentage de reconnaissance de l'unité est suffisant (à partir de 20%).


Reconnaissance par les unités au sol

Les unités terrestres fournissent de l'information de reconnaissance au commandement de la même manière que le ferait un vol de reconnaissance effectué avec succès.

Quand une unité terrestre ennemie entre dans le champ de vision d'une de vos unités, un rapport de reconnaissance est fait.

Ce rapport est généré par Scorched Earth et sera reporté sur la carte dans l'heure suivante. Dans le cas où l'option "Fog of War" (Brouillard de Guerre) a été activée dans la console DCS, une heure supplémentaire sera nécessaire à l'affichage des reconnaissances. Si l'unité ennemie est aperçue au cours de la mission commençant à 06:00 heures (donc de 06h00 à 07h00), vous verrez le rapport de reconnaissance sur la carte pour la mission de 07:00 heures, et dans celle de 08:00 heures avec l'option "Fog of War".

La distance de détection est de 5 km pour l'infanterie mécanisée et de 2 km pour les chars. Mais l'efficacité de chaque type d'unité dépend du réglage DCS de reconnaissance: On peut attribuer un pouvoir de reconnaissance plus important à certains types de matériel par rapport à d'autres.

Reconnaissance par les avions

Les appareils IA peuvent effectuer des reconnaissances à condition d'avoir été programmés pour cela. Le vol devra comporter un seul appareil. Le nombre de photos possible va de 1 à 10 suivant le type d'appareil. ( voir Tableau des capacités de reconnaissance)

Depuis les récentes versions de SEOW, les pilotes humains peuvent également prendre des photos qui seront reportées sur la carte sous forme de rapports pilotes. La programmation est la même que pour les IA. Le pilote déclenchera son appareil en activant un court instant ses saumons d'ailes. L'altitude, comme dans la réalité, influe sur le niveau de détails.

Reconnaissance par les navires

Les bateaux permettent une distance de détection plus importante mais uniquement sur d'autres unités navales.

Décroissance de reconnaissance

Paramètre Recon Decay

Les informations de reconnaissance évoluent dans le temps. Elles diminueront lentement avec le temps en fonction de ce paramètre. A partir de SEOW7 elles augmenteront lorsque l'unité détectée se déplace. Il est important de rester actif dans la recherche de reconnaissance.

Rapports Pilotes

The final method of accruing information on the enemy is to encourage human pilots to submit Pilot Reports after each mission. Human pilots cannot directly increase recon levels on enemy forces in the same way that proximity recon and recon flights do. But they can place Pilot Reports on the map in the MP and add text and graphics in the reports to list what they saw in the mission, "e.g. 2 platoons of enemy tanks heading SW here". Adding a Pilot Report is a simple point-and-click operation, and it allows all friendly commanders and pilots to get a visual indication on the map itself. Pilot Reports fade out automatically as the campaign advances.

Visualisation graphique

A titre d'exemple voici une copie d'écran du MP pour une campagne Khalkhin Gol, vue coté Axe (rouges dans cette campagne car nous sommes en Extrême-Orient). Les commandants Axe voient tous les détails de leurs unités (Unité D) mais ne connaissent qu'une partie des informations côté Alliés (côté bleu). Seules les unités bleues qui ont un coefficient de reconnaissance supérieur à zéro sont visibles

DynamicRecon.jpg

La quantité d'informations disponibles dépend du pourcentage de reconnaissance de cette unité. Si ce pourcentage est faible, le côté Axe aperçoit un "?" avec très peu de détails (Unité A). L'unité B fournit un peu plus de détails: L'effectif est connu mais son orientation est indéterminée. Quand le pourcentage augmente encore, les détails se précisent (Unité C).

La précision de l'emplacement des icônes dépend également du pourcentage de reconnaissance.

Le MP donne une impression des forces ennemies mais de façon très incomplète tant que le niveau de reconnaissance n'est pas élevé. D'où l'importance pour les commandants de programmer sans arrêt des missions de reconnaissance. Lorsque le temps s'écoule, SEOW garde trace des reconnaissances effectuées mais, comme les unités ennemies se déplacent, leurs positions peuvent devenir complètement erronées si de nouvelles reconnaissances ne sont pas effectuées.

  • Exemple d'une Base en Dispute "In Dispute"

Il y a des conséquences du modèle de reconnaissance SEOW qui ne sont pas immédiatement apparentes. Elles peuvent être résumées en un mot: Incertitude. Considérons la question des bases sous attaque ennemie et dans quelles conditions elles peuvent apparaitre comme "In Dispute" ou bien comme "Normal".

Pour les commandants (pas les administrateurs), il n'y a pas de certitude sur le statut en dispute ou non. L'affichage qu'ils obtiennent dépend de la connaissance ou non d'unités ennemies à proximité suivant le degré de reconnaissance de celles-ci. Pour chaque base, il est parfaitement possible pour un commandant Rouge de voir une icône normale alors que le commandant Bleu la verra "In Dispute" et Lycée de Versailles...

A titre d'exemple, regardons la base d'Argentan en Normandy, occupée par les forces de l'Axe avec un seul Panther qui a été reconnu par le côté Rouge à 40%, avec un "?" affiché. Un Sherman allié est à 2 km mais n'a pas été identifié par le côté bleu (Reconnaissance = 0%)et est donc invisible pour l'Axe. Les commandants bleus verront une icône de base normale avec un Panther ami. Les commandants rouges verront une base bleue en dispute (icône bleue/rouge) avec un Sherman ami et une unité ennemie inconnue. Dans la prochaine mission, le Sherman peut détruire le Panther et capturer la base sans que le camp bleu ait eu connaissance de la menace...

A tous les stades de cet exemple, l'administrateur lui, voit la situation réelle et exacte puisque ses données de reconnaissance sont totales.

En résumé, il est donc parfaitement possible que les commandants d'un camp soient totalement ignorants d'une attaque en cours sur une base, tout dépend des reconnaissances effectuées. La seule exception à cette règle sont les informations de destruction des ponts considérant que ces informations sont largement relayées par les populations civiles.



Traduction initiale : PA-Dore 2008, dernière mise à jour PA-Dore Janvier 2014